OnlyFans va interdire les contenus sexuellement explicites

Le site d’abonnement OnlyFans, connu pour son contenu pour adultes, a annoncé qu’il bloquerait les photos et vidéos sexuellement explicites à partir du 1er octobre.

Il sera toujours possible de publier des contenus dénudés sur le site.

Mais cela devra être conforme à la politique d’OnlyFans.

Cette annonce intervient après que BBC News ait demandé à l’entreprise de répondre à des documents ayant fait l’objet d’une fuite concernant des comptes qui publiaient du contenu illégal.

OnlyFans a déclaré que le changement était intervenu après la pression exercée par les partenaires bancaires.

Le site s’est développé pendant la pandémie et dit compter 130 millions d’utilisateurs.

“Afin d’assurer la viabilité à long terme de notre plateforme, et de continuer à accueillir une communauté inclusive de créateurs et de fans, nous devons faire évoluer nos directives en matière de contenu”, a déclaré OnlyFans dans un communiqué.

Les enfants qui vendent des vidéos explicites sur OnlyFans
Sous la peau d’OnlyFans
Le mannequin Demi Rose : “Je prends enfin le contrôle”.
Le site de médias sociaux basé à Londres permet à ses créateurs de publier des vidéos et des photos nues et de faire payer les abonnés pour des pourboires ou un abonnement mensuel.

Les créateurs peuvent publier toute une gamme de contenus, de la cuisine aux vidéos de fitness, mais le site est surtout connu pour la pornographie.

En échange de l’hébergement du contenu, OnlyFans prend une part de 20 % de tous les paiements.

Les documents – décrits comme des “manuels de conformité” – montrent que, bien que le contenu illégal lui-même soit supprimé, OnlyFans laisse les modérateurs donner aux créateurs plusieurs avertissements avant de fermer les comptes.

Selon des spécialistes de la modération et des experts en protection de l’enfance, cela montre qu’OnlyFans fait preuve d’une certaine “tolérance” à l’égard des comptes affichant du contenu illégal.

En réponse à l’enquête de la BBC, OnlyFans a déclaré que les documents ne sont pas des manuels ou des “directives officielles”, qu’il ne tolère pas les violations de ses conditions de service et que ses systèmes et la vérification de l’âge vont bien au-delà de “toutes les normes et réglementations de sécurité mondiales pertinentes”.

Le site, fondé en 2016 par l’homme d’affaires de l’Essex Tim Stokely, a été critiqué par le passé après qu’une enquête de BBC News a révélé que des moins de 18 ans avaient utilisé de fausses pièces d’identité pour créer des comptes sur le site. En juin, BBC News a découvert que des moins de 18 ans vendaient des vidéos explicites sur le site, bien qu’il soit illégal pour les gens de partager des images indécentes d’enfants.

Après l’enquête de la BBC, le commissaire aux enfants pour l’Angleterre a déclaré qu’OnlyFans devait faire plus pour arrêter les utilisateurs mineurs. En réponse à l’enquête, OnlyFans a déclaré avoir fermé les comptes signalés et remboursé tous les abonnements actifs.

En juillet, le premier rapport mensuel de transparence de la société a indiqué qu’elle avait désactivé 15 comptes OnlyFans après avoir trouvé des images indécentes d’enfants sur ces comptes.

 

Total
0
Shares
Bir cevap yazın
Related Posts